du 22 au 26 novembre _ Ateliers d’Artistes de la Ville de Marseille
-  vernissage le 21 novembre à 18h _ du mardi au samedi de 14h à 18h

Hit (TV Modified Show) *

Une reprise du "packaging" de la célèbre émission Hit Machine (décor, bande sonore, identité visuelle), filmée pendant la préparation du direct. Prototype du programme de variété fondée sur l’absurdité d’une compétition sans enjeu, il a été réduit à un plateau désert parcouru par des variations lumineuses (et rediffusée à la télévision pendant le projet Mobil TV de Pierre Huyghe au Consortium à Dijon). L’échelle 1 met ironiquement en évidence une certaine essence pop, artificielle et spectaculaire de la télévision, comme si l’émission elle-même produisait sa propre auto-critique. L’essence spectaculaire de la télévision y est montrée comme la célebration d’un éternel présent, d’une atemporalité éternellement reconduite à travers les apparences d’une quête permanente de la nouveauté. C’est ce caractère fondamentalement statique, immuable, de la télévision qui se trouve habilement épinglé dans Hit. Il s’agit principalement d’un cadre - un décor -, qui semble ironiquement se sufire à lui-même. En tant que spectateur, on se retrouve inscrit dans un décor, plongé dans l’illusion d’un plateau, dans un temps arrêté.

*Hit vient remplacer la projection de Seven Minutes Before prévue initialement

Le travail de Mélik Ohanian est basé sur la notion de temps : la production d’une durée dans un autre temps, le temps trop tôt, l’intervalle, la continuité et la discontinuité. Plus récemment, il interroge la notion de territoire, de conquête en tant que fondation de la modernité, mais aussi d’un territoire qui n’appartient à personne ou de zones périphéries qui indiquent d’autres positions géographiques et politiques. Ses installations conjuguent film, éléments sculpturaux, son et texte. Sous une apparence documentaire, il s’opère un déplacement de la réalité à l’imaginaire - utilisant des modèles narratifs établis ou construisant des scénarios alternatifs. Le réel est ici une zone entre différents niveaux de réalité : le présent rejoint le passé et le futur, s’entrecroisant pour sortir du système de référence temporel. Mélik Ohanian est representé par la galerie Chantal Crousel.

www.crousel.com/artists/ohanian_melik/index.html

(JPG)

(JPG)

(JPG)