RIAM 03 du 28 Novembre au 9 décembre 2006 à Marseille

Edito

Circuit Court organise la troisième édition des Rencontres des Arts Multimédia à Marseille. Cherchant à créer un dialogue avec le tissu des structures artistiques déjà implantées, les RIAM veulent donner les meilleures conditions de visibilité et lisibilité aux artistes invités. Notre choix s’inscrit, non pas dans l’affirmation d’un territoire autonome pour les arts numériques, mais dans un dialogue avec d’autres structures de diffusion ouvertes sur des formes artistiques innovantes et expérimentales. Cette année, il est d’ailleurs question d’interroger la porosité des genres et des disciplines souvent éloignés du champ des arts numériques. Du dessin, que Benoît Broisat transforme en cahier de souvenirs en mouvement, à la peinture, que Marcus Kreiss interroge de façon ironique à travers ses aquariums d’images. Une autre question émerge de cette édition : comment donner à voir le son ? Quelles images projettons-nous mentalement sur les sons que nous entendons ? Deux artistes apportent des réponses qui nous amènent du côté de la notion de paysage : Bertrand Lamarche construit une architecture de plantes toxiques qui fonctionne comme une radiographie de l’idée de nature, tandis que Pierre Belouin fait traduire ses photographies de voyage en sons et textes conçus par d’autres artistes. Les pratiques artistiques collectives sont d’ailleurs à l’honneur cette année avec l’humour fluxus de Staalplaat Sound System, qui transforme les disques vinyls en circuit pour mini-voitures, ou APO 33, réseau d’espionnage sonore qui envahit l’espace urbain au nom du désordre des sens. Prolongeant à l’extrême la subversion des codes et des genres, la soirée Return of Mash Up nous invite à plonger dans une pratique de mixage vertigineux de hip hop et musique classique, folk et noise, disco et death metal. Au moment où l’interactivité est devenue un fourre-tout qui ne cherche plus à interroger ses propres enjeux, les Rencontres Internationales des Arts Multimédia ouvrent un espace de discussion aussi bien sur les passages, les traductions et les transferts entre les genres, que sur les pratiques artistiques décentralisées et collaboratives.

CIRCUIT COURT