SUGARCRAFT / IDEAL CORPUS /

LE PACIFIC PRINCESS CRUISE SHOW /

MARSEILLE-MANHATTAN / WHY I AM MISTER PINK ?

 

Vendredi 18 mai 2012 de 22 h à 04 h à L’Embobineuse

entrée 4€+1€ adh.
www.lembobineuse.biz

Attention ! La nouvelle vague d’artistes/musiciens marseillais mettra tous vos sens à contribution ! Entre performances hédonistes et effeuillage burlesque, la jeune scène marseillaise va élever la musique au rang d’art, dans un esprit DIY.

 

SUGARCRAFT (Live)

Sugarcraft est un des nombreux projets de John Deneuve et Doudouboy, deux artistes polymorphes, mystérieux et insaisissables. Leur univers artistique est sombre et visqueux, à expérimenter comme une curiosité touristique aussi fascinante et colorée que glacée et cosmique.

Recette Sugarcraft (pour 6 personnes)
Le gout évoque une poutargue de mulet croustillante.
La note piquante est obtenue grâce aux boulettes de beats postpunk.
La liaison de la sauce s’opère bruyamment en mettant de la crème dans une disto.
Réservez la viande pour préserver les subtiles nuances d’indus allemand.
A déguster immédiatement avec une bière de luxe tiède.

www.ilovesugarcraft.com

IDEAL CORPUS (Live)

Tous deux issus d’une école hiphop-electro, les influences musicales du groupe traversent la house minimale, le UK garage, le kuduro, la baile funk, la musique traditionnelle mandingue, la cold wave.
Chanter et rapper avec une attitude à la fois compulsive et douce sur une musique à l’univers acidulé, détourner des jouets musicaux pour enfants, composer par ordinateur des mélodies pesantes, les mélanger à des enregistrements d’ambiances sonores légères : telles sont les pratiques musicales du groupe.
Ideal Corpus s’inscrit ainsi dans la vague des artistes tels que MIA, Buraka Som Sistema, Jennifer Cardini, The Knife, Crazy Titch, Steeve Aoki, Rye Rye, Diplo, Dutty Artz, Burial, Mount Kimbie…

Imaginez un arc-en-ciel aux couleurs apaisées au milieu d’une nébuleuse où deux bisounours en baggie-slim et jupe rose à froufrou font des câlins à leurs amis les pandas et jouent sur des synthés en plastique…
Du haut de leur nuage, MC Kawaii et Fruity Freatox planent musicalement dans une crème naïve et lourde en vous concoctant de délicieuses gourmandises sonores : cupcakes, donuts, beignets et macarons fraisechantilly sont de la partie.

www.myspace.com/idealcorpus

LE PACIFIC PRINCESS CRUISE SHOW (Effeuillage burlesque)

Dj mi femme mi bateau, Pacific princess trimballe ses disques de port en port effectuant ainsi de longues traversées au gré des vents et des courants. Après plusieurs années à avoir sillonné les plus belles mers du globe, – à une vitesse de 20 nœuds, elle accoste soudain au cœur de la cité phocéenne, au plus grand désarroi de sa mère, la célèbre « reina del pacifico »…
Elle y rencontre l’intrépide Captain Cardo, véritable loup de mer, devenu second capitaine du navire. Vous découvrirez à bord les terribles péripéties de la ravissante Lulu Divine envoyée pour une mission plus que secrète sur les côtes de la méditerranée.

www.facebook.com/pages/Le-Pacific-Princess-Cruise-show

 

MARSEILLE-MANHATTAN (Dj set)

Les soirées Marseille Manhattan se déroulent souvent dans des endroits un peu canailles situés dans le centre ville de Marseille. Les artistes Rémi B, John Deneuve et Doudouboy sont à l’initiative de ce rendez-vous pour amateurs de musiques débridées.
Tous les genres sont explorés dans une ambiance complètement déjantée : # ELECTRIC FUNK # ACID # PUNK # NEW WAVE # BREAKDANCE # DISCO # HIP HOP # EXOTICA # BOOTY BASS # CARIBBEAN DUBSTEP # IDM # ROCKABILLY # NORTHERN SOUL # VARIETES # CHACHACHA # DOO WOP # COUNTRY # GHETTO TECHNO # PSYCHOBILLY # TWIST & MUCH MORE

www.facebook.com/groups/125003794226713/

WHY I AM MISTER PINK ? (Dj set)

«Why am i Mr Pink ?» (RADIO GRENOUILLE 88.8 FM) ou l’expression libre d’une electro mutante à l’esprit décadent, flirtant avec des délires disco crasseux et barrés, des bizarreries New wave, des mini-tubes synthétiques punk burlesques.
Sélector sous pseudo» Why am i mr PinK ?» et sous influence Mutant Disco PunK. «Why… PinK ?» est fasciné par l’énergie de 78 à 86 à partir de laquelle il semblait ne plus y avoir de règles.
Le Post Punk a cherché à poursuivre la révolution inachevée du punk en explorant les nouvelles possibilités sonores offertes par la Disco, le Hip-Hop, le Jazz, l’Electro naissant, le Dub, le Funk, les percus et la New Wave. Toutes les audaces, tous les hybrides étaient désormais possibles.
Cette collision semble plus que pertinente aujourd’hui et trouve son prolongement au travers des productions ou des travaux d’exhumations entrepris par des labels aussi distinctifs que Tigersushi, Strut, Rong, Codek, Gomma, Soul Jazz Records, DFA ou encore Stones Throw.

And now LET THE MUSIC PLAY !

www.facebook.com/whyamimrpink