Dominique Blais

« Two Circles »
Installation sonore

Ce projet a reçu l’aide à l’édition du DICREAM et à été présenté lors des RIAM 02.

Two Circles est une installation sonore qui fait référence aux oeuvres d’art géométriques et minimales des années 60 et 70. Les formes épurées sont ici déplacées dans un contexte de perception auditive. Deux cercles de tailles différentes sont « dessinés » dans l’espace d’exposition au moyen de la spatialisation sonore. L’architecture du lieu se dissout dans un dispositif immatériel, les limites physiques de l’espace deviennent flottants. L’appréhension sensorielle des deux cercles sonores résulte dans une expérience plus physique qu’auditive. Un doute s’installe sur la source et l’identification du son, aussi abstrait que la scénographie du dispositif. L’abstraction est aussi présente dans la linéarité du son, refusant toute forme de composition ou narrativité. La vitesse de rotation des fréquences dans l’espace est synchronisé avec deux platines vinyles. Les cercles sont juxtaposés l’un à côté de l’autre mais ne se rejoignent à aucun moment. Le minimalisme de l’installation, faisant disparaître tout dispositif technique, brouille cependant toute identification précise de l’événement sonore. Le seul élément qui renvoie à une image c’est la platine vinyle, matérialisation de la présence insaisissable du son.

Dans son travail, Dominique Blais interroge les perceptions sensorielles et physiques des spectateurs. Il collabore avec Loris Gréaud sur des projets de performances ou installations (Backside, feedback sonore sur le réseau web présenté au Magasin de Grenoble) et intègre depuis peu des notions curatoriales au sein de ses dispositifs (mise en scène des dialogues entre les oeuvres). Après l’Ecole des Beaux-Arts de Nantes (1998), il a poursuivit un approfondissement de ses études concernant les rapports entre l’art et l’informatique. En 2003 il a participé au Collège Invisible orienté par Paul Devautour. Très impliqué dans l’organisation d’événements artistiques, il a été l’initiateur de télé(o), expérience de télévision artistique (festival Ecran Total), tout comme des soirées ElectroPhonic à Confluences (avec Bernhard Günter, Coh, Kevin Drumm, Günter Müller, Leafcutter John, etc) et les festivals Avril.exe et Avril.dot, qui créaient des connexions entre différentes disciplines. En 2004, il s’occupe du commissariat du “off” du festival Resonances de l’IRCAM avec Ars Longa et Mains d’Oeuvres, et rejoint l’équipe de Glassbox, galerie et collectif d’artistes.

www.dominiqueblais.tk